MURS MURS
     
MURS MURS
Ces photographies représentent de manière abstraite des murs colorés.

Le mur, habituellement utilisé comme support, devient ici le sujet photographié. Cadré serré, il est donné à voir, mais n’est pas perceptible immédiatement. La photographie devient une image abstraite où l’important n’est pas le sujet, mais la composition, la couleur et la matière.

Cette série n’est ni tout à fait abstraite ni tout à fait figurative, elle se promène à la frontière entre les deux catégories.

Au début, le mur peut paraitre comme un simple ouvrage de maçonnerie, en terre, ou en bois, qui dans un plan vertical sert à enclore un espace, à soutenir des terres, à constituer les cotés d’une maison et à en supporter les étages.

Mais en regardant un peu plus loin, je me suis rendue compte que le mur dépasse cette définition pour devenir le symbole de l’histoire, car le mur vieux reflète un passé et raconte l’histoire de sa manière.

La trace du passé se manifeste sur le mur en formes de graffiti, d’empreintes et de matière usée. Ces traces illustrent des événements et des réflexions, et même des sentiments.ces traces sont parfois des formes d’expression: tout ce qui est tabou ou bien interdit est figuré clandestinement sur les murs. Tout cela donne au mur un nouveau rôle : il invite à s’exprimer, à se défouler.

Ils sont les confidents du temps qui passe dans les ruelles, et dans leurs entrailles la mémoire se fige, s’empreinte du goût de chaque jour, inlassablement, les vieux murs leurs oreilles sont la mémoire de la ville.

En ce sens, les murs sont tous différents entre eux, mais se distinguent également des murs d’une autre ville. S’ils sont la mémoire de notre monde, ils sont également les messagers de notre culture.

En ce sens, les murs sont tous différents entre eux, mais se distinguent également des murs d’une autre ville. S’ils sont la mémoire de notre monde, ils sont également les messagers de notre culture.

Au travers de ces photos, j’ai voulu montrer ma sensibilité pour les villes que j’ai traversées au grès de mes voyages. Loin des images habituelles, il s’agit de montrer les petits détails intéressants, les micro-ambiances, les textures et les couleurs de ces villes.
Top